Retour aux cheveux naturels : un long combat

Hello, parlons cheveux aujourd’hui ! Je reviens vers vous avec un nouvel article sur mon retour au naturel.

Entre mes cheveux et moi, il y a toujours eu une longue histoire, parfois pas très joyeuse. C’est assez triste à dire mais j’ai toujours été complexée par mes cheveux et j’ai eu beaucoup de mal à les accepter. Entre rejet, habitude, déclic et enfin acceptation voici le (très) long processus de mon retour au naturel.

Le rejet de mes cheveux naturels

Depuis toute petite, je me souviens avoir porté très tôt des tresses (dès l’âge du CP). En effet, cela était synonyme de « facilité » et de « rapidité » pour ma maman. Inconsciemment, cela m’a très vite habitué à avoir des tresses très jeune et à trouver cela normal.

Puis, j’ai eu un nouveau tournant pour mes cheveux à savoir le défrisage au collège. Je peux vous dire qu’ayant les cheveux très fins, cela a été une CATASTROPHE !

Au bout d’une année de multiples défrisages,  j’ai perdu une bonne partie de mes cheveux et cela jusqu’à avoir des trous. A ce moment là, je me suis dit que je ne pourrai plus jamais porter mes cheveux. Qu’ai-je fait alors ? Bah, j’ai caché le désastre avec des tresses ! En y repensant c’est comme si j’avais jeté de l’huile sur le feu !

Voir mon article : 5 idées reçues sur les cheveux crépus

L’habitude

Au fur à mesure des années, le port de tresses en tout genre était devenu une habitude totalement ancrée. Tel s’habiller avant de sortir dehors, il était impensable, inimaginable pour moi de sortir sans tresses, tissages ou autres. A l’époque où je gaspillais une énorme partie de mon argent à aller chez une coiffeuse chaque mois ; entre deux coiffures, quand je sortais avec mes cheveux naturels, j’étais obligée ou je m’obligeais à mettre une casquette, un bonnet ou un foulard.

Lorsque j’ai commencé à me coiffer toute seule, cela a encore accentué la fréquence de mes coiffures « protectrices » au grand détriment de mes cheveux. J’aimais bien me coiffer essayer de nouvelles coiffures et de nouvelles de textures de cheveux sans pour autant pouvoir accepter la mienne !

Voir mon article : Retour aux Braids

Le déclic

A plusieurs moments au cours des précédentes années, je me suis remise en question sur l’utilisation excessive de ce mode de coiffure.

Tout d’abord, le phénomène Nappy ; alors je vais être honnête, je n’ai jamais réellement apprécié ce mouvement et je le trouvais assez hypocrite. En effet, j’étais tombée sur une vidéo où une jeune femme partisante du Nappy appelait d’une manière très forte les filles noires à assumer leurs cheveux. Je pensais et pense toujours qu’il est assez facile d’avoir ce discours quand on a une magnifique texture de cheveux et des cheveux en pleine santé. Allez dire à une fille qui souffre d’une forte alopécie, qui a des cheveux très fins de s’assumer du jour au lendemain !  Je pense que comme chaque changement, il faut un déclic et surtout une volonté personnelle.

J’ai vraiment recommencé à penser à laisser mes cheveux naturels quand j’habitais encore à Lisbonne. En effet, une fille m’a beaucoup inspirée. On avait énormément discuté et je lui disais que je trouvais cela assez triste qu’en 2017, je sois toujours incapable de sortir avec mes cheveux. En écrivant ces lignes, je me rends compte à quel point cela est ridicule. En faisant tout le temps des tresses et des tissages, j’étais uniquement habituée à me voir comme ça et les autres personnes également.

Le retour au naturel

En août, en enlevant mon crochet braids j’ai décidé tout d’un coup, mais vraiment sur un coup de tête (sans jeu de mots) de ne pas remettre des tresses et de laisser mes cheveux respirer. J’avais vraiment envie de me lancer un défi, de voir si mes cheveux allaient pousser plus vite, si j’étais capable de me coiffer quotidiennement. Avec toutes ces années de poses intensives de tresses et autres, je peux vous dire que mes cheveux étaient dans un état lamentable.

Retour au naturel

Depuis ces quelques mois, je me suis enfin acceptée et habituée à me voir avec mes cheveux naturels, c’est fou mais c’est un énorme pas pour moi !

Je suis toujours dans la phase où je tente de trouver les produits parfaits et le rituel adapté à mes cheveux. Dès que je serais satisfaite, je vous ferais un article sur ma routine capillaire.

J’espère que vous avez apprécié ce témoignage sur ma prise de conscience et mon retour au naturel. Je tenais juste à dire que je n’incite personne à faire ce changement chacun est bien comme il est. On a tous une histoire capillaire différente. Et vous, quelle est la vôtre ?

A très vite 🙂

Publicités

7 commentaires sur “Retour aux cheveux naturels : un long combat

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s